Test négatif obligatoire pour entrer au Portugal
Photo : Unsplash/Mufid Majnun
Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Vous comptez voyager pendant les fêtes de fin d’année ? Sachez qu’à partir du 1er décembre le pass sanitaire n’est plus suffisant pour entrer au Portugal. Un test Covid négatif effectué 48 heures avant l’embarquement sera désormais exigé. En cas de non-respect, de lourdes amendes sont prévues pour les compagnies aériennes.

C’est une des nouvelles restrictions annoncées par António Costa ce jeudi 25 novembre 2021. Le Portugal exigera à partir du 1er décembre, date à laquelle l’état de calamité entrera en vigueur, la présentation d’un test négatif effectué 48 heures avant l’embarquement pour tous les vols à destination du pays. Une mesure qui ne s’applique pas simplement à la voie aérienne. Les frontières terrestres, maritimes et fluviales sont également concernées.

 

 

20 000 euros d’amende

 

Le gouvernement portugais a fait savoir qu’en cas de non-respect, les compagnies aériennes seront sévèrement sanctionnées. Si elles transportent des passagers dont le test à la Covid-19 n’est pas négatif, elles se verront infliger des amendes de 20 000 euros par personne, a annoncé António Costa. « Nous rappelons que toutes les compagnies aériennes ont l’obligation, au moment de l’enregistrement, de n’autoriser à bord des vols à destination du Portugal que les personnes qui ont subi les tests appropriés », a-t-il déclaré. Par ailleurs, lors de la conférence de presse à l’issue du Conseil des ministres de ce jeudi 25 novembre, le Premier ministre a déploré « que, malheureusement, les compagnies aériennes n’aient pas rempli leur obligation ». À l’amende de 20 000 euros par passager en situation irrégulière, pourront s’ajouter également des sanctions accrues, qui peuvent « aboutir à la suspension des licences de vol de ces compagnies » vers le Portugal.

 

 

Renforcement des contrôles aux aéroports

 

Le Premier ministre a également fait savoir qu’il y aura un renforcement des contrôles dans les aéroports. António Costa a souligné que le contrôle des passagers ne sera pas aléatoire, mais systématique. Dans chaque aéroport, il y aura une zone d’attente pour toutes les personnes qui entrent dans le pays sans avoir le justificatif adéquat. Elles pourront alors être testées et les compagnies aériennes seront responsables des frais de nourriture et d’hébergement des personnes dont le test est positif.

 

 

Retour du masque obligatoire et du pass sanitaire

 

Outre cette mesure, le Premier ministre a également annoncé le retour du masque obligatoire dans les espaces clos et du pass sanitaire pour aller au restaurant, héberger dans des hôtels ou aller à la salle de sport. Un test Covid sera également exigé, même pour les personnes vaccinées, pour entrer dans les maisons de retraite, rendre visite aux patients internés dans les hôpitaux et pour accéder à de grands événements sans places assignées et dans les espaces sportifs. Au cours de la semaine suivant le réveillon du Nouvel An, entre le 2 et le 9 janvier, des mesures plus restrictives seront prises : le télétravail sera obligatoire et les boîtes de nuit seront fermées. La rentrée scolaire aura lieu le 10 janvier.