« La Cerisaie » de Tchékhov avec Isabelle Huppert au théâtre D. Maria II
Photo : Isabel Huppert lors du 66ème Festival du Cinéma de Venise.
Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

À partir de ce jeudi 9 décembre et jusqu’au 19 décembre prochain, Isabelle Huppert monte sur la scène du Teatro Nacional D. Maria II, à Lisbonne, pour interpréter « La Cerisaie » de Tchékhov. La mise en scène est signée Tiago Rodrigues, directeur du festival d’Avignon et ancien directeur du théâtre lisboète.

« Un sentiment de grand privilège ». C’est ainsi que Tiago Rodrigues décrit le fait de mettre en scène Isabelle Huppert. L’actrice française, récompensée avec deux César de la meilleure actrice, et le metteur en scène portugais se retrouvent dès ce jeudi 9 décembre au Teatro Nacional D. Maria II, à Lisbonne, pour dévoiler au public lisboète La Cerisaie, de Tchékhov. Présentée pour la première fois le 5 juillet dernier, le jour où le Portugais a été nommé directeur du festival d’Avignon, cette pièce propose une rencontre entre des existences reflétées dans une famille en crise. Et si l’histoire de ce clan aristocratique, dont la propriété est rachetée par le fils d’un ancien domestique, est souvent lue comme une réflexion sur la fin, Tiago Rodrigues y voit « la force inexorable du changement ».

 

Isabelle Huppert, en tête d’affiche, est rejointe par Isabel Abreu, Hélder Gonçalves et Manuela Azevedo, dans un casting qui réunit 11 acteurs.

 

Une première pour Tiago Rodrigues

 

Pièce en quatre actes, La Cerisaie est la dernière œuvre de Tchékhov (1860-1904). À 44 ans, Tiago Rodrigues la met en scène au même âge que le dramaturge russe avait lorsqu’il l’a écrite. « Une coïncidence poétique », selon le directeur du festival d’Avignon. La mise en scène de la dernière pièce écrite de l’auteur de La Mouette est le fruit de rencontres à Lisbonne et à Paris entre le metteur en scène portugais et l’actrice française. Une première pour les deux artistes : Isabelle Huppert n’avait jamais joué Tchekhov auparavant et Tiago Rodrigues n’avait jamais monté de pièce du dramaturge russe.

 

Après sa première dans la Cour d’Honneur du Palais des Papes, l’un des espaces historiques les plus importants d’Avignon et de son festival, le spectacle est désormais présenté à Lisbonne, avant d’entamer une tournée européenne. En janvier 2022, la pièce sera sur scène pendant deux mois au Théâtre de l’Odéon, à Paris, puis elle sera présentée à Genève, à Rome et dans diverses villes françaises.

 

La Cerisaie sera à l’affiche du Teatro Nacional D. Maria II jusqu’au 19 décembre prochain, avec des représentations du mercredi au samedi à 19 heures et le dimanche à 16 heures. La pièce a lieu en français, avec des sous-titres en portugais. La dernière représentation sera également proposée en audiodescription.