Le résumé de la semaine : 20/09 – 24/09
Photo : Unsplash/Roman Kraft
Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

La semaine est passée à toute vitesse et vous n’avez pas eu le temps de suivre les actualités portugaises ? Pas de panique, nous vous avons réuni les principales infos de la semaine. De quoi briller lors de vos repas du week-end.

Le Portugal a accueilli 80 nouveaux réfugiés afghans

 

Le gouvernement portugais a confirmé que 80 réfugiés afghans sont arrivés dimanche dernier. Ces réfugiés sont des athlètes de l’équipe féminine de football et leurs familles respectives. Pour l’instant, ils se trouvent dans la zone du Grand Lisbonne, mais devraient être transférés dans des logements indépendants du nord au sud du pays. Au total, depuis l’aggravation de la crise en août, le Portugal a déjà accueilli 178 réfugiés afghans.

 

 

Fernando Pimenta sacré champion du monde en K1 1000

 

Le canoéiste Fernando Pimenta a reconquis ce week-end le titre mondial en K1 1 000 mètres et a remporté l’argent en K1 5 000. Le Portugais regarde déjà vers les prochains Jeux olympiques, qui se dérouleront à Paris en 2024. L’objectif ? La médaille d’or. Pour rappel, l’athlète a remporté une médaille d’argent à Londres en 2012 et une médaille de bronze à Tokyo cet été.

 

 

AUKUS : le Portugal solidaire avec la France

 

Le pacte trilatéral annoncé la semaine dernière par l’Australie, le Royaume-Uni et les États-Unis continue de marquer l’actualité mondiale et c’est maintenant au tour de la diplomatie portugaise d’être aux côtés de la France. L’accord AUKUS sur la construction de sous-marins à propulsion nucléaire a fait tomber un autre accord, plus ancien, que Canberra avait conclu avec Paris, un changement unilatéral et non annoncé. Ce mardi, le ministre portugais des Affaires étrangères a critiqué la position de l’Australie, estimant que le pays a « rompu ses engagements » et pris une décision « très discutable ». Augusto Santos Silva a également déclaré que la France « n’a pas été traitée avec le respect dû dans ce processus ».

 

 

Les propos tenus par António Costa font polémique

 

Le Premier ministre est revenu ce mercredi sur la question de la fermeture de la raffinerie de Galp à Matosinhos. Dans un article d’opinion publié dans le journal Público, António Costa s’est montré sévère dans ses critiques et a estimé que l’entreprise aurait dû utiliser le fonds de transition équitable et la législation pour protéger les travailleurs. Le secrétaire général du PS a insisté sur les accusations « d’irresponsabilité et d’insensibilité sociale » et a déclaré qu’il s’agissait d’un exemple de tout ce que d’autres entreprises ne devraient pas faire à l’avenir. Les réactions de tous les bords politiques ne se sont pas fait tarder. Dès le lendemain, la Commission des travailleurs a fait part de son « étonnement » et de sa « révolte » face aux déclarations d’António Costa. Le leader du PSD, Rui Rio, a également attaqué António Costa, l’accusant de « cynisme ».

 

 

Novelle phase de déconfinement à partir du 1er octobre

 

À l’issue du conseil des ministres de ce jeudi, le gouvernement a décidé de faire entrer le pays dans la nouvelle phase de déconfinement avec un assouplissement des restrictions.  À partir du 1er octobre, les restaurants et les magasins ne sont plus limités par le nombre de clients, les bars et les discothèques rouvrent leurs portes, le certificat numérique n’est plus requis dans les restaurants et les hôtels et le télétravail n’est plus recommandé. Le port du masque reste obligatoire uniquement dans les lieux à risques ou les grandes concentrations, à savoir les transports publics, les supermarchés, les maisons de retraite, les hôpitaux, les salles de concert et les grands événements.

 

Les bars de Santos ferment à 23h jusqu’à dimanche

 

Depuis ce jeudi, les bars du quartier de Santos à Lisbonne ferment trois heures plus tôt que d’habitude. La fermeture à 23 heures se prolongera pendant tout le week-end. Une mesure qui a pour but de contrôler les rassemblements nocturnes, a déclaré le président de la Junta d’Estrela, Luís Newton.

 

Élections municipales ce dimanche

 

La campagne pour les élections municipales se termine aujourd’hui. Selon le sondage de l’Université Católica réalisé le week-end dernier, Fernando Medina remportera les élections à Lisbonne. Carlos Moedas devrait doubler le résultat obtenu par le PSD il y a quatre ans, mais resterait loin devant le candidat socialiste et actuel maire. Dimanche, les urnes seront ouvertes entre 8 heures et 20 heures.