Le résumé de la semaine : 08/11 – 12/11
Photo : Unsplash/Roman Kraft
Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

La semaine est passée à toute vitesse et vous n’avez pas eu le temps de suivre les actualités portugaises ? Pas de panique, nous vous avons réuni les principales infos de la semaine. De quoi briller lors de vos repas du week-end.

La vie politique portugaise en ébullition

 

À l’approche des élections législatives anticipées du 30 janvier, la semaine a été marquée par quelques nouvelles de la vie politique au Portugal. Le PSD organisera des élections directes le 27 novembre et le congrès aura lieu les 17, 18 et 19 décembre. Au sein du CDS-PP, Nuno Melo rappelle l’exemple des sociaux-démocrates et continue de réclamer un congrès. L’Iniciativa Liberal a programmé une assemblée élective pour les 11 et 12 décembre et, à Chega, André Ventura a été réélu président.

 

Augmentation du SMIC à 705€ à partir du 1er janvier

 

Lors d’une interview à RTP ce lundi 8 novembre, le Premier ministre a déclaré que l’exécutif actuel peut augmenter le salaire minimum, actualiser les pensions et les salaires des fonctionnaires. Cependant, il a reporté l’augmentation extraordinaire des pensions pour après les élections. António Costa a ainsi annoncé qu’au 1er janvier, le salaire minimum augmentera à 705 euros.

 

 

Opération Miríade : des militaires portugais soupçonnés de trafic de diamants, d’or et de drogue

 

Ce lundi 8 novembre, la Police judiciaire (PJ) a effectué plusieurs perquisitions au sein du Regimento de Comandos et dans différentes villes du pays afin de démanteler un réseau de contrebande en provenance de la République centrafricaine. Au total, onze personnes ont été arrêtées en début de semaine, soupçonnées de trafic de diamants, d’or et de drogue lors des missions militaires de l’ONU en République centrafricaine. Parmi les accusés figurent des militaires, des anciens militaires, à savoir des commandos, un agent de la PSP, deux militaires de la GNR et un avocat. Deux d’entre eux resteront en détention provisoire et quatre ont été suspendus de leurs fonctions. Ni le président de la République ni le Premier ministre n’auraient été mis au courant. Le ministre des Affaires étrangères, Augusto Santos Silva, a également admis qu’il n’a appris cette affaire que par la presse.

 

 

La légende du futsal Ricardinho annonce sa retraite

 

Un mois après avoir été sacré champion du monde, le portugais Ricardinho a annoncé ce mardi 9 novembre la fin de sa carrière de 18 ans dans le futsal. Ricardinho, élu six fois meilleur joueur de futsal du monde, a joué 187 matchs et marqué 141 buts au sein de l’équipe portugaise. Avec l’équipe nationale, il a remporté le titre mondial en octobre dernier et le titre européen en 2018.

 

 

Autovoucher : remise de 5€ par mois sur le carburant

 

Face à la hausse historique des prix du carburant, le gouvernement portugais a décidé de mettre en place un programme de subvention. Baptisé Autovoucher, il est entré en vigueur ce mercredi 10 novembre et permet de rembourser cinq euros par mois aux contribuables jusqu’en mars 2022. Pour y bénéficier, il suffit d’être inscrit sur la plateforme IVAucher et de payer par carte bancaire. Plus d’informations ici.

 

 

Crise à l’hôpital Santa Maria

 

Dix chefs de service de chirurgie d’urgence de l’hôpital Santa Maria ont menacé de démissionner dans quelques jours pour protester contre les conditions de travail dans le plus grand hôpital du pays. Le président du conseil d’administration du Centro Hospitalar Lisboa-Norte assure qu’il a la capacité d’embaucher de nouvelles personnes, mais qu’il doit trouver des candidats pour les postes manquants.

 

Grève dans la fonction publique

 

La grève dans la fonction publique, prévue par la Frente Comum (CGTP) pour ce vendredi 12 novembre, a déjà démarré dans la nuit de ce jeudi, avec une forte adhésion des travailleurs, selon les syndicats de l’hygiène urbaine. Elle a également débuté tard dans la nuit de jeudi à vendredi dans les hôpitaux. La Frente Comum revendique des augmentations de 90 euros pour tous les travailleurs et un salaire minimum de 850 euros dans l’administration publique, mais le gouvernement procédera à une actualisation des salaires de 0,9 %. Les effets de la grève doivent être plus visibles dans les services publics, tels que la santé et la sécurité sociale. Par ailleurs, elle entraîne également la fermeture de nombreuses écoles dans tout le pays.