NIF, mode d’emploi
Partager cet article
Partager cet article

Connu en France sous le nom de « numéro fiscal » ou « numéro fiscal de référence », le NIF est un véritable sésame pour la vie quotidienne au Portugal. Comment l’obtenir ? À qui le demander ? Le Lisboète vous présente les étapes et les conditions nécessaires à son obtention.

À l’exception de quelques pays européens, tous ou presque ont adopté le NIF. Dans la plupart des États, celui-ci est demandé pour les actes liés à l’acquisition de biens ou de services, pour les signatures de contrats, à l’ouverture de comptes bancaires ou encore lors de la déclaration d’impôts. Il n’existe toutefois pas encore de numéro d’identification fiscal européen. Ne soyez pas surpris : au Portugal, dans un supermarché, le caissier vous demandera votre NIF, votre contribuinte. Il en sera de même lorsque vous demanderez l’addition au restaurant. Pour les Portugais aucun souci, ils sont tous titulaires d’un NIF.  Pour les non-Portugais, qu’ils soient européens ou non, vivre dans le pays oblige à faire une demande de NIF. Pour éviter un parcours du combattant, suivez le guide du Lisboète ou, si vous préférez confier cette démarche à un tiers, il existe de nombreuses agences sur le marché. En solo, voici comment procéder.

 

Número de contribuinte (NIF), à quoi sert-il ?

Le NIF se compose de 9 chiffres, que vous finirez vite par connaître par cœur. En effet, les commerçants vous demandent votre numéro de contribuinte (NIF) à chaque passage en caisse  pour enregistrer la facture à votre nom et, dans le même temps, la transmettre au fisc portugais. Vous avez la possibilité de refuser, mais contrairement à ce que vous pourriez penser, préciser votre NIF et donc rendre vos dépenses « officielles »  peut vous permettre une réduction d’impôts à la fin de l’année. Cette mesure adoptée en 2013 par le Portugal pour lutter contre l’évasion fiscale et tenter de sortir de la crise, récompense ceux qui procèdent légalement, en fournissant leur NIF pour la facturation. 

Donner votre NIF à chaque achat vous permet d’obtenir un remboursement partiel de la TVA avancée (jusqu’à 250 €) lorsque vous effectuerez votre déclaration d’impôts annuelle. Il suffira de valider les factures via le site de l’administration publique dans la partie e-Fatura pour que le calcul de ce qui vous est potentiellement dû soit effectué. Sachez que l’État ne vous fait pas une fleur, car il ne s’agit que d’un remboursement partiel d’argent que vous avez avancé en plus, pour vos achats.

NIF, comment l’obtenir ?

Trois solutions principales s’offrent à vous : 

1. En ligne et/ou à distance, via le service du gouvernement.

Depuis la France, vous pouvez faire une demande de NIF en ligne gratuitement sur le Portal das finanças grâce aux identifiants d’un représentant fiscal, autrement dit, d’une personne déjà résidente fiscale au Portugal. Cette personne pourra effectuer la demande pour vous sur son compte personnel en ligne.  Il faudra lui fournir une copie de votre pièce d’identité, un justificatif de domicile et une copie de l’acte de naissance (pour un mineur). Le délai est d’environ 10 jours.

2. À distance, par le biais d’un avocat ou une société spécialisée et payante qui se charge de la démarche pour vous.

Comptez en moyenne entre 80 et 300 € selon les sociétés et des délais variables de 3 à 30 jours. Une option intéressante pour éviter les erreurs, surtout si vous ne parlez pas portugais. Soyez vigilant face aux arnaques. Vérifiez les avis de clients sur Internet.

3. Sur place, dans les bureaux des autorités locales. 

Dans le cas où vous voudriez faire votre NIF seul, sachez que c’est possible. Il faudra vous armer de patience et bien vous organiser. En effet, les temps d’attente peuvent parfois être longs dans l’administration portugaise. 

NIF, de quoi ai-je besoin pour l’obtenir ?

L’attribution du NIF peut être faite aux guichets de l’administration fiscale (appelée aussi finanças) ou dans une loja do cidadão. Prenez rendez-vous en ligne ou bien allez-y tôt, car la file d’attente peut rapidement s’allonger.

Si vous êtes résident de l’Union européenne, vous devrez présenter deux documents pour obtenir votre NIF : votre passeport ou pièce d’identité personnelle et un justificatif de domicile du pays d’origine (il peut s’agir par exemple d’une facture d’électricité, d’eau ou d’Internet). Mais attention, il s’agira d’un NIF temporaire. Le NIF est attribué au moment de la demande, gratuitement et contiendra l’information de résidence que vous aurez fournie à l’État.

Si vous souhaitez résider au Portugal et ce pour une période supérieure à trois mois, vous devrez demander un certificat de résidence à la junta de freguesia de votre ville. Ils vous délivreront cette attestation sur présentation du certificat d’enregistrement de citoyen de l’Union européenne (CRUE). Il est donc indispensable de vous le procurer au préalable, auprès de la mairie (câmara municipal) la plus proche de votre domicile au Portugal. Pour obtenir le CRUE, vous aurez besoin d’une pièce d’identité valide et d’une déclaration, sous serment sur l’honneur, que vous exercez une activité professionnelle subordonnée ou indépendante au Portugal ou une déclaration sous serment que vous disposez de ressources financières suffisantes pour votre famille et vous-même, ainsi que d’une assurance maladie. Muni du CRUE, vous pouvez vous présenter à nouveau à la junta de freguesia pour demander votre attestation de résidence. Une fois l’attestation en poche, vous devez retourner aux guichets de service de l’administration fiscale pour demander votre NIF résident. Cette étape marquera la fin de votre parcours du combattant !


Écrit par Laura-Lise Plazenet

Sources : https://www.economie.gouv.fr/cedef/nif | https://eportugal.gov.pt/servicos/pedir-o-numero-de-identificacao-fiscal-para-pessoa-singular | https://capsurleportugal.com/nif-portugal/

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Retour en haut