Laurent Goater sur les élections consulaires : « Vote de protestation contre le gouvernement de Macron »
Laurent Goater et Françoise Conestabile, Conseillers des Françai
Laurent Goater et Françoise Conestabile, Conseillers des Français de l'étranger réélus
Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Les résultats des élections consulaires ont été annoncés officiellement ce lundi 31 mai par l’Ambassade de France. La liste de droite menée par Françoise Conestabile et Laurent Goater sort grandement victorieuse. Hervé Cardon, du Rassemblement National, se hisse à la troisième place. Un vote que le conseiller des Français réélu qualifie de « protestation ».

Bleu et marron. Les résultats des élections consulaires ont placé la droite et l’extrême droite largement en tête. Laurent Goater et Françoise Conestabile ont ainsi été réélus conseillers des Français du Portugal avec 36% des suffrages exprimés. Un résultat écrasant loin devant leurs adversaires. « On est très satisfait d’avoir obtenu à nouveau deux sièges, mais on ne s’attendait pas à avoir un différentiel aussi élevé », affirme Laurent Goater. En effet, le troisième siège est attribué à Hervé Cardon, du Rassemblement National (RN), qui a obtenu 14% des suffrages exprimés. Un vote que le conseiller réélu qualifie de « protestation contre le gouvernement de Macron ».  Laurent Goater voit dans ce vote un rejet massif de la politique gouvernementale et lamente « l’arrogance du gouvernement et de son incapacité à s’intéresser aux Français de l’étranger ». Un résultat qui est une « vraie prise de conscience : il ne s’agit pas de tolérer l’incompétence du gouvernement ». Enfin, le dernier siège a suscité un départage entre Julien Letartre, représentant des Citoyens au Portugal (CAP), et Bruno Frentzel, soutenu par la République en Marche. Les deux candidats ont obtenu le même nombre de voix (455) et ont finalement été départagés sur le critère de l’âge. C’est donc le candidat le plus jeune, Julien Letartre, qui l’emporte. Une cohabitation que Laurent Goater ne redoute pas. « Il n’y a pas de raison pour que ça se passe mal. Naturellement les deux autres représentants s’équilibreront autour de nos positions ». 

Pour rappel, des 14 448 Français inscrits à la clôture du scrutin, 3526, soit 24% ont exprimé leur voix à l’urne ou par Internet. Une mobilisation record face aux 14% de votants lors des dernières élections consulaires de 2014.