Le Portugal rejoint la liste des pays à risque de la Suisse : quarantaine de 10 jours obligatoire
Photo : Unsplash/JESHOOTS.COM
Partager cet article
Partager cet article

À partir de ce mardi 30 novembre, toute personne arrivant en Suisse en provenance du Portugal devra avoir un test négatif à la Covid-19 et subir une quarantaine de dix jours.

Le Portugal fait son entrée sur la liste des pays à risque de la Suisse. Cela signifie que dès ce mardi 30 novembre, tous les voyageurs de plus de 16 ans arrivant en Suisse depuis le Portugal devront présenter un test négatif à la Covid-19 et tous, y compris les enfants, devront se soumettre à un isolement pendant dix jours. De plus, les voyageurs devront refaire un test PCR ou un test rapide antigénique entre le 4e et le 7e jour suivant l’arrivée en Suisse. Les résultats du deuxième test et le numéro du formulaire d’entrée doivent être transmis aux autorités suisses.

 

Outre le Portugal, le Canada, le Nigeria et le Japon ont également rejoint cette liste, composée de 23 pays.

 

 

13 cas positifs au variant Omicron au Portugal

 

L’entrée du Portugal dans la liste des pays à risque de la Suisse survient le lendemain de la confirmation de la présence du variant Omicron du coronavirus dans le pays. Ce lundi 29 novembre, l’Institut national de la santé Doutor Ricardo Jorge (INSA) a confirmé l’existence de 13 cas positifs au Portugal. Tous proviennent de l’équipe de Belenenses SAD, parmi lesquels un joueur a récemment voyagé en Afrique du Sud.

 

Désormais, 42 cas d’infection par ce nouveau variant ont été confirmés dans dix pays de l’Union Européenne (UE). Les autorités des 27 pays examinent six autres cas « probables », a ajouté Andrea Ammon lors d’une conférence de presse en ligne organisée par la présidence slovène de l’UE. En Afrique du Sud, pays où le variant a été identifié pour la première fois, le nombre de nouveaux cas devrait tripler cette semaine.