Web Summit 2021 : Moedas promet de fonder une « Fabrique de Licornes » à Lisbonne l’année prochaine
Photo : Stephen McCarthy/Web Summit via Sportsfile
Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Depuis hier, le Parque das Nações, à Lisbonne, accueille à nouveau la plus grande conférence technologique du monde, le Web Summit. Lors de l’ouverture, Carlos Moedas a promis de fonder une « Fabrique de Licornes » à Lisbonne l’année prochaine et a appelé les entreprises technologiques présentes à l’évènement à « venir et rester » dans la capitale portugaise.

« Mon rêve est que Lisbonne soit la capitale mondiale de l’innovation », a déclaré Carlos Moedas lors de l’ouverture du Web Summit. Pour cela, le maire de la capitale souhaite aller au-delà et a fait une promesse : « Je vous promets donc que l’année prochaine, nous fonderons, avec l’aide du Web Summit et de beaucoup d’entre vous, ce que j’appelle un rêve : la Fabrique de Licornes de Lisbonne ». Dans le monde des entreprises, une licorne est une start-up évaluée à plus d’un milliard de dollars, soit environ 820 millions d’euros. Selon Moedas, cette usine « sera le lieu où nous enseignerons les détails et le processus afin que les jeunes puissent transformer leurs idées en grandes entreprises, créer des emplois, changer le monde et avoir un but, voilà ce que sera la Fabrique de Licornes ».

 

Lors de son discours, le maire fraîchement élu a également raconté une histoire sur l’importance des détails et comment Steve Jobs voulait que ses premiers ordinateurs soient aussi beaux à l’intérieur qu’à l’extérieur, défendant que la différence réside dans l’engagement que vous mettez dans ces détails, qui vont au-delà de l’idée. Moedas a ainsi décrit la capitale portugaise comme étant « la seule ville » qui relie « les détails aux rêves » et a laissé un message aux participants du Web Summit : « Quoi que vous fassiez dans la vie, quel que soit votre projet, rêvez en grand, allez au fond des choses ».

 

Enfin, Moedas a appelé les entreprises présentes à la conférence à « venir et rester à Lisbonne, c’est une ville ouverte à tous », a-t-il conclu.

 

 

40 000 participants attendus

 

Créé à Dublin, en Irlande, mais installé dans la capitale portugaise depuis 2016, le Web Summit se déroule du 1er au 4 novembre en présentiel, après une dernière édition totalement digitale. Alors qu’au début de l’année, Paddy Cosgrave, président exécutif du Sommet, avait déclaré qu’ « il n’y avait aucune certitude » quant à la possibilité que la conférence se déroule à nouveau en présentiel, en quelques mois, la situation a changé et le Web Summit a ouvert ses portes hier au Parque das Nações pour accueillir 40 000 personnes jusqu’à jeudi prochain (pass sanitaires et masques obligatoires).

 

L’humoriste Amy Poehler, le président de Microsoft, Brad Smith, la commissaire européenne Margrethe Vestager et le joueur de football Gerard Piqué se joindront à plus de 1 000 intervenants, environ 1 250 start-ups, 1 500 journalistes et plus de 700 investisseurs, lors d’un sommet au cours duquel des sujets tels que la technologie et la société, entre autres, seront abordés.

 

Bien que le nombre de visiteurs attendus soit d’environ 30 000 de moins cette année que lors de la dernière édition en présentiel en 2019, les responsables considèrent qu’il s’agit du « plus grand événement de 2021 » à se dérouler à Lisbonne.