L’os à Moelle : l’antre sacré des amateurs de viande
Le médaillon de porc façon Rossini accompagné d’une escalope de foie gras de canard poêlée. Photo : AL&K
Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Au sein du Páteo Bagatela, à deux pas du paisible jardin das Amoreiras, se cache un véritable trésor : L’Os à Moelle. C’est dans ce restaurant au style industriel chic qu’Éric Charlet et son épouse Patricia Charlet Moller ont créé un véritable paradis de la viande. Blanquette de veau, bœuf bourguignon, suprême de poulet… Les classiques de la gastronomie française à prix raisonnables en font une adresse incontournable de la ville blanche.

Niché à l’intérieur du charmant Páteo Bagatela, L’Os à Moelle est un véritable bijou qui ne demande qu’à être découvert. Depuis deux ans, Éric et sa femme Patricia sont les talentueux propriétaires de cet espace au style industriel chic. Un cadre moderne, où chaque détail a été pensé et imaginé par le couple, afin d’offrir un moment inoubliable autour d’un repas de qualité.

 

 

La passion et la rigueur du métier

 

Le parcours du chef Éric débute en Haute-Savoie. Il intègre l’école hôtelière de Thonon-les-Bains à 14 ans, puis celle de Strasbourg où il rencontre ses deux amours : la cuisine et sa femme, Patricia. Les années suivantes, il travaille aux fourneaux de restaurants étoilés, avant d’ouvrir, accompagné de son épouse, un restaurant familial dans la région de Strasbourg. Un cocon que le couple a chéri pendant 22 ans. Alors, lorsqu’ils décident de tout quitter pour s’installer à Lisbonne, ils apportent dans leur valise plus de trois décennies d’expérience et des rêves pleins la tête. Leur projet est devenu réalité en juillet 2019 avec l’ouverture de L’Os à Moelle. Désormais, ils transmettent leur passion pour la cuisine aux Lisboètes à travers des plats de qualité, saupoudrés d’un véritable savoir-faire français.

 

 

Le paradis de la viande

 

Le nom du restaurant, inspiré par le grand-père d’Éric, ne laisse pas de doute : on s’y rend pour savourer des plats de viande. Mais pas n’importe laquelle. Le couple mise sur la qualité et choisit minutieusement chaque morceau afin de servir la meilleure viande de Lisbonne. Ils font notamment venir les carcasses de France et privilégient la viande de génisse, un bovin femelle qui n’a pas vêlé. Du Portugal, ils optent pour la viande Mertolenga, Mirandesa, ou des Açores, trois lieux d’élevage d’excellence. Chaque vache destinée au restaurant est accompagnée de son passeport. Une traçabilité aux normes européennes qui permet aux propriétaires de s’assurer des bonnes conditions d’élevage de l’animal. Le filet de bœuf fumé aux herbes aromatiques, l’une des recettes incontournables de la maison, séduit tout fervent amateur de viande avec sa texture tendre et fondante à souhait. Le médaillon de porc cuit à basse température façon Rossini accompagné d’une escalope de foie gras de canard poêlée est une véritable expérience culinaire à ne pas manquer. Tout comme les rillettes de porc et le pâté de campagne fait maison ainsi que le magret de canard fumé. Mais pour que tout le monde y trouve son bonheur, la carte est également composée de deux plats végétariens (saumon et thon frais) et d’un plat vegan. Et pour l’accord parfait, L’os à Moelle dispose d’une cave composée des meilleurs vins français et portugais. Éric travaille avec de petits producteurs, constamment à la recherche des arômes qui sauront sublimer ses plats. Et pour les amateurs de cocktails, le bar à l’entrée saura vous séduire. Le couple propose une offre impressionnante d’alcools : rhum, gin, whisky, pastis… De quoi tenter plus d’un !

 

 

 

Restaurant L’os à Moelle

Páteo Bagatela

Rua Artilharia 1, n°51, Loja L, 1250-038 Lisboa

(+351) 927 524 965

Photos : AL&K