Interview : Tiago Martins, auteur de « L’Histoire du Portugal dans mon Assiette »
Partager cet article
Partager cet article

Préparez-vous à vous immerger dans l’univers de la cuisine portugaise. De ses inspirations à son processus créatif, en passant par ses ambitions et sa passion contagieuse pour la gastronomie portugaise, Tiago Martins nous transporte dans un voyage savoureux à travers l’Histoire et les saveurs du Portugal.

Tiago Martins est un auteur talentueux qui a su captiver les lecteurs avec son livre encensé : L’Histoire du Portugal dans mon Assiette. À travers cette œuvre littéraire, Tiago nous entraîne dans un périple envoûtant, mélangeant saveurs exquises et traditions ancestrales du Portugal. Son amour indéniable pour le sujet a été récompensé par l’obtention du prestigieux Gourmand Awards. Accrochez-vous bien, nous allons embarquer dans un voyage culinaire inoubliable en compagnie de Tiago Martins.

Bonjour, Tiago. Félicitations pour le prestigieux Gourmand Awards remporté pour votre livre L’Histoire du Portugal dans mon Assiette ! Comment ressentez-vous le fait d’avoir été reconnu pour votre travail sur la cuisine et la culture portugaise ?
Je suis fier et honoré de cette distinction. Comme je l’ai dit dans mon discours lors de la remise de prix, c’est un honneur de représenter le Portugal, mais aussi et surtout les Portugais à travers le monde, notamment en France. C’est la preuve que l’on peut réussir à représenter le Portugal, même en étant né à l’étranger. Cette récompense et ce livre viennent également légitimer mon travail sur les réseaux sociaux. En effet, sous le pseudonyme de @PortugueseFacts, je fais de la « vulgarisation culturelle » depuis 2019. Principalement sur Instagram, mais également Facebook et YouTube. Depuis que le livre a été publié et récompensé, on me prend au sérieux, et les demandes d’interview s’enchaînent (Europe 1, France Bleu, Radio Notre-Dame…).

Quelles ont été vos principales inspirations pour écrire ce livre ?
La cuisine est un langage universel, tout le monde aime manger. Les gens achètent facilement un livre de cuisine, mais rarement des livres d’Histoire. C’était donc le moyen de lier l’utile à l’agréable, se nourrir et se cultiver. J’aime rendre l’accès à la culture accessible. Bien souvent, les livres sur l’Histoire du Portugal en France sont certes intéressants et complets, mais bien trop académiques et « ennuyeux ». Ce que je fais sur mes réseaux sociaux et dans ce livre est une invitation à la curiosité. Une première étape avant de s’attaquer à des ouvrages plus complets.

Pensez-vous que l’histoire culinaire du Portugal a été suffisamment mise en valeur jusqu’à présent ?
Non ! Et encore, heureusement que l’on a le pastel de nata comme ambassadeur et des churrasqueiras à tous les coins de rue. La gastronomie portugaise, tout comme la culture portugaise, est encore trop stéréotypée. On connaît la morue et le Porto de mamie, mais la gastronomie portugaise est bien plus riche et complexe. Cette mauvaise représentation de la gastronomie portugaise est assez typique de la France. Dans beaucoup de capitales européennes, il existe des restaurants gastronomiques portugais, c’est également les cas en Amérique et en Asie où il existe même une chaîne de fast-food portugais et il y a même un restaurant portugais étoilé à Dubaï ! La cuisine portugaise méritait sa place dans le top mondial et n’a rien à envier à des pays comme l’Inde, le Mexique ou l’Espagne.

Quelles sont les découvertes les plus fascinantes que vous avez faites pendant vos recherches sur l’histoire culinaire du Portugal ? Y a-t-il des faits surprenants ou des histoires intéressantes que vous pourriez partager avec nous ?
Ce qui m’a le plus fasciné, c’est que l’on peut relier toute l’Histoire du Portugal à la gastronomie, parfois avec des raccourcis, mais tout est lié. Si les Portugais sont partis à la découverte du monde au XVe siècle, c’était pour les épices, si le porto est si connu, c’est à cause des tensions franco-britannique ; si l’alheira existe, c’est à cause de l’Inquisition. Bref, c’est fascinant. Ce qui est fou également, c’est que la cuisine portugaise a été parmi les plus influentes du monde, on retrouve des descendants de plats portugais partout dans le monde. Dans les anciennes colonies évidemment, mais également en Inde ou au Japon. En retour, la cuisine portugaise s’est également enrichie d’ingrédients et de recettes du monde entier.

Comment avez-vous choisi les plats et les recettes spécifiques que vous avez inclus dans le livre ?
C’est un livre collaboratif, plus de 60 chefs y ont participé, chaque recette étant celle d’un chef différent. Certains de ces chefs m’ont proposé leur spécialité ou un plat qu’ils aimaient bien, mais j’avais quand même une liste de recette préétablie. Pour élaborer cette liste, j’ai demandé aux gens sur les réseaux sociaux de m’indiquer quels étaient leurs plats favoris. Enfin, certaines recettes sont présentes pour un souci de narration, c’est le cas par exemple des Viriatos, une pâtisserie de Viseu qui me permet d’aborder le sujet des Lusitaniens.

Avez-vous rencontré des défis particuliers lors de la recherche ou de l’écriture de ce livre ? Comment les avez-vous surmontés ?
Il y avait deux défis. Le premier était la partie historique, même si je ne suis pas historien, c’était important pour moi de ne pas raconter de bêtises. J’ai donc fait un gros travail de recherches documentaire, dans des livres, des thèses universitaires, des reportages, des conférences, mais également sur le terrain, dans des musées ou avec des producteurs. Le second défi était la coordination, il fallait récupérer les informations de plus de 60 chefs de la diaspora à travers le monde, traduire les recettes, les remettre en forme dans le texte et les unités pour que ce soit cohérent avec l’ensemble. Le livre représente plus de deux ans de travail. Pour le coup, la pandémie et les confinements dus à la Covid m’ont permis d’avoir du temps à consacrer à ce travail.

Parmi les recettes présentées dans votre livre, pourriez-vous nous parler de celles qui ont été créées par des chefs renommés ? Qui sont-ils et qu’est-ce qui rend leurs créations si spéciales ?
On ne peut pas vraiment parler de créations, plutôt de recettes revisitées, car c’est un livre de recettes portugaises. Il y a des recettes traditionnelles, mais en effet, certaines avec une touche gastronomique apportée par certains chefs. C’est le cas par exemple de Louise Bourrat, gagnante de Top Chef France en 2022. D’autres chefs médiatiques ont également participé, c’est le cas de Mathieu Gomes qui participé à un Hell’s Kitchen au Portugal. Toujours au Portugal, il y a également les Chefs Hernâni Ermida, Hélio Loureiro ou encore Fábio Bernardino. Enfin, il y a la Chef Maria Lawton (États-Unis) et la Chef Helena Loureiro (Canada).

Qu’espérez-vous que les lecteurs retiennent de votre travail et de l’histoire culinaire du Portugal ?
J’espère que ce livre suscitera l’envie de voyager, de sillonner le Portugal, ses restaurants, ses cafés, ses bars, ses musées et ses marchés ! J’espère qu’ils ressentiront la passion que j’ai essayé de transmettre dans ce livre. Car en plus de l’aspect gastronomique et historique, j’ai également souhaité mettre de l’humain dans la narration. Je raconte un peu de mon histoire, celle d’un fils d’émigrés portugais qui vivait entre la ville de Paris et les champs de Barrenta, le petit village où j’ai mes racines. Cette histoire est commune à de nombreuses personnes, et c’est un honneur de la mettre en lumière.

Quels sont vos projets pour continuer à mettre en valeur le Portugal ?
Continuer mon travail sur les réseaux sociaux et essayer d’améliorer l’image, parfois rétrograde, que les Français ont des Portugais et du Portugal. Ce livre est une première étape, d’autres sont en préparation, sur la cuisine, mais également sur d’autres sujets. Ce sont des projets qui prennent du temps, et ce n’est pas mon métier, je dois jongler entre ma (vraie) activité professionnelle, ma vie privée, ma vie de créateur de contenu et d’auteur. Mais, patience, il y aura bien une suite.

Cette entrevue avec Tiago Martins nous a permis de plonger au cœur de l’histoire et des saveurs du Portugal à travers son livre L’Histoire du Portugal dans mon Assiette. Si vous souhaitez vous le procurer, vous pouvez le trouver à la Fnac, chez Cultura, ainsi que sur la plateforme Google Play Store.

Pour continuer à suivre les aventures de Tiago et découvrir davantage le Portugal, je vous encourage vivement à le rejoindre sur Instagram. Son compte offre une mine d’informations et d’inspiration, avec des publications disponibles en français, portugais et anglais. Vous y trouverez des trésors culinaires, des anecdotes fascinantes et une dose quotidienne d’amour pour le Portugal. Bonne lecture et bon appétit !

 

 

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Retour en haut

LSB Sunset Party

Venez fêter avec nous la sortie du Lisboète Magazine de l’été.

Le 20 juin à 18h sur la plage de Caparica.
Cette invitation vous est offerte par le Lisboète Magazine et Dr Bernard Azul