À la découverte d’Arnaud Juanola : le coiffeur visionnaire du salon Labó à Lisbonne
© @takenbylito
Partager cet article
Partager cet article

Ouvrir un salon de coiffure peut être un défi, mais lorsqu’un jeune entrepreneur passionné se lance dans l’aventure, cela peut devenir une véritable success story. Rencontrez Arnaud Juanola, originaire de Lyon, qui a récemment fait sensation à Lisbonne en ouvrant son salon de coiffure Labó. Il a su apporter une nouvelle dynamique à la scène capillaire de la ville grâce à son approche innovante et sa passion pour l’art de la coiffure. Préparez-vous à être inspiré par l’histoire de cet entrepreneur qui redéfinit la coiffure à Lisbonne.

© @takenbylito

 

Bonjour Arnaud. Pouvez-vous nous parler de votre parcours et de ce qui vous a motivé à devenir coiffeur à Lisbonne ?
Cela fait deux ans que je suis à Lisbonne. Avant, j’ai vécu dans plusieurs endroits en France dont Bordeaux. J’ai travaillé aux États-Unis et au Luxembourg aussi. J’aime voyager et j’ai toujours été attiré par l’étranger. Je suis revenu en France pour apprendre un métier qui me permettrait de travailler à l’étranger. Déjà en troisième, j’ai fait mon stage de découverte dans la coiffure. Ce métier a toujours été dans un coin de ma tête. Alors, je me suis décidé à 22 ans en rentrant de Californie de commencer la coiffure et j’ai passé mon CAP coiffure et mon BP. C’était important pour moi de me former en France, je pense qu’on y apprend très bien les métiers de l’artisanat. C’était un rêve de partir à l’étranger avec un savoir-faire. Je voulais rester en Europe pour réaliser ce projet tout en découvrant un nouveau pays. J’ai beaucoup aimé le côté cosmopolite et le mode de vie de Lisbonne.

 

En quoi votre salon de coiffure se démarque-t-il des autres à Lisbonne ?
L’énergie. J’ai réussi à créer un espace propice à la créativité tout en offrant un lieu agréable et simple où les clients peuvent se sentir à l’aise. Je propose un travail de qualité entièrement personnalisé, que j’effectue après une consultation pour chacun de mes clients.

 

Comment décririez-vous l’expérience que vos clients vivent lorsqu’ils visitent votre salon ?
Accueillir les clients avec le sourire, c’est très important. Tout le monde est bienvenu. Il est essentiel que chacun se sente à l’aise. Quand un client s’installe, je crée une connexion. Je me mets à l’écoute de mes clients. Ils me disent souvent que le salon est minimaliste. Ça a été mon leitmotiv lors de la conception du salon. Je voulais vraiment avoir un espace épuré. Le mot « zen » revient souvent également. Je voulais créer une harmonie avec une identité assez forte mais aussi avec une certaine douceur.

 

Quels sont les produits ou les marques que vous préférez utiliser dans votre salon, et pourquoi?

J’ai travaillé dans deux salons en France et dans deux salons à Lisbonne avant d’ouvrir le mien. Grâce à cela, j’ai pu découvrir beaucoup de marques. Pour moi, Davines est la marque avec laquelle je me suis le plus identifié. Ils proposent des produits vegan, sans sulfate, sans paraben. Ils utilisent des Phytoceutiques, qui sont issus du pouvoir des plantes. L’utilisation de produits respectueux de l’environnement est très important pour moi. Nous ne pouvons pas travailler sans penser à l’avenir et à l’environnement. Davines privilégie des emballages minimalistes, ce qui est cohérent avec l’image de mon salon. Ils assurent une bonne traçabilité, c’est très transparent. Le directeur artistique de la marque est très influent dans le monde de la mode, il fait un travail exceptionnel. Je m’identifie beaucoup à lui, à mon échelle.

Pouvez-vous partager une anecdote mémorable ou une expérience inspirante liée à votre travail?
Mon anecdote concerne davantage la conception du salon. Alors que je travaillais dans un autre salon à Lisbonne, je préparais l’ouverture de mon propre salon à partir de zéro. Chaque fois que j’avais besoin de quelque chose, que ce soit ma comptable, mon ouvrier ou mon web designer, j’avais un client qui avait un contact à me donner. Je n’ai pas eu besoin de chercher des personnes via internet, toutes les personnes qui m’ont aidé étaient des contacts de clients.

 

Quels sont les aspects les plus gratifiants de votre métier ?
Je dirais que c’est de pouvoir rencontrer des nouvelles personnes tous les jours et d’apporter un service qui leur procure du bien-être, tant physique que mental. Les clients associent souvent leurs cheveux à leur bien-être. Et parfois, notre travail consiste à transformer l’apparence d’une personne et de l’accompagner dans un changement de vie. C’est très gratifiant.

 

Parmi les commentaires Google, les clients sont unanimes: ils adorent leurs expériences chez vous! Quelles sont les trois qualités qu’un coiffeur doit avoir?
Je dis très souvent que tout ce que je fais, je le fais avec amour. Il faut être passionné, aimer ce qu’on fait, c’est le meilleur atout que l’on puisse avoir. Deuxièmement il faut être bienveillant, à l’écoute, essayer de comprendre les clients, avoir de l’empathie. Troisièmement, être patient!

 

Y a-t-il un conseil particulier que vous donneriez à d’autres coiffeurs?
Chaque client a besoin d’une attention particulière. Il faut parfois guider le client. C’est vraiment un équilibre entre recevoir les informations émises par le client et apporter sa vision et son expérience. Réussir à trouver un équilibre entre les deux pour que le service soit optimal.

 

Comment votre expérience de coiffeur à Lisbonne a-t-elle évolué?
Depuis que j’ai ouvert le salon je suis totalement responsable de moi-même, ce qui est une véritable liberté. Avoir une entreprise, c’est une réelle responsabilité. C’était un rêve pour moi de pouvoir organiser entièrement mon espace de travail. Après des années de travail dans d’autres salons, j’ai appris à me connaître, à savoir comment je voulais travailler. Pouvoir créer petit à petit, en mettant l’accent sur les détails, les détails sont tellement importants! Je porte une grande attention au design d’intérieur, j’ai souhaité que l’espace soit feng shui. C’est épanouissant d’évoluer dans son espace et de pouvoir tout gérer.

 

Quelles sont les leçons clés que vous avez tirées de votre évolution au fil des années?
J’ai eu la chance de commencer dans un salon où les coiffeurs étaient très créatifs. Le salon où j’ai fait mon apprentissage était très moderne et jeune. À la suite de cette expérience, j’ai suivi une formation intensive pendant 2 ans dans une académie reconnue à Bordeaux, avec des formateurs exceptionnels. Le fait de venir à Lisbonne était une opportunité formidable pour continuer à évoluer. En France, je coiffais essentiellement des français. Mais ici, je travaille avec une clientèle internationale, ce qui a énormément influencé ma façon de travailler et de m’adapter.

 

Quels sont vos projets futurs? Avez-vous des idées d’expansion ou de nouveaux services à venir?
Pour l’instant, je suis totalement concentré sur le Labó. Je suis très content de ce que j’ai accompli, mais j’aimerais continuer à le faire évoluer. Actuellement, je travaille seul, mais j’envisage d’embaucher une nouvelle personne prochainement. Mon domaine de prédilection est la coupe de cheveux. J’aimerais donc constituer une équipe de coloristes pour pouvoir proposer une gamme de services plus étendue. Peut-être qu’un jour, j’ouvrirai un deuxième Labó sur la côte portugaise, à Ericeira par exemple, afin de quitter la ville et profiter d’un mode de vie plus calme.

 

Si vous êtes à la recherche d’un coiffeur à Lisbonne, n’hésitez pas à confier vos cheveux à Arnaud. Il vous réserve une expérience capillaire exceptionnelle dans son salon Labó.
Adresse : Rua de São João da Mata 74, 1200-849 Lisboa, Portugal
Réservation: +351 939 524 732
Vous pouvez également le suivre sur son compte Instagram pour en savoir davantage sur le salon!

 


Cet article est une publication en partenariat, créée en collaboration avec nos annonceurs. Pour toute demande de contenu partenaire et promouvoir votre activité auprès de la communauté francophone, veuillez nous contacter à contact@lisboetemagazine.com

 

© @takenbylito
WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Retour en haut

LSB Sunset Party

Venez fêter avec nous la sortie du Lisboète Magazine de l’été.

Le 20 juin à 18h sur la plage de Caparica.
Cette invitation vous est offerte par le Lisboète Magazine et Dr Bernard Azul