Un designer français et une entreprise d’Amares créent des meubles qui sont des œuvres d’art
Photo : Foto Vitória
Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Le Tableau-Debout, qui a été présenté le vendredi 21 mai au Solar das Bouças, est « une approche de l’art au mobilier ».

Écrit par Luís Moreira

C’est un meuble, Le Tableau-Debout, d’inspiration française et de fabrication portugaise. Un partenariat artistico-économique entre le designer de meubles, le Français Jacques Faidherbe et l’entreprise Midalpa à Amares, dans le district de Braga. L’une des pièces a été présentée le vendredi 21 mai au Solar das Bouças, dans cette municipalité, une quinta connue pour les excellents vins verts qu’elle produit et, désormais, également pour son œnotourisme et la galerie d’art qui fonctionne selon le concept d’« Art & Wine », gérée par l’homme d’affaires António Ressurreição. Dans un amphithéâtre boisé, avec la rivière Cávado en arrière-plan, Patrícia Gaspar de Midalpa a présenté le designer gaulois et a qualifié le projet d’une « approche de l’art au mobilier ». L’événement a également été égayé par Diana Macedo, du théâtre de l’Université de Minho, qui a récité des poèmes. « Ce meuble est inspiré d’une petite armoire conçue à la Révolution française, qui comportait une porte munie d’un faux tiroir derrière laquelle les fugitifs pouvaient se cacher… », explique-t-elle, soulignant qu’au meuble « Monsieur Faidherbe » a ajouté « de la couleur et de la décoration ». « De cette façon – poursuit-elle – et pour contrer la tendance actuelle des couleurs neutres, il a pensé aux portes d’armoires de la Renaissance avec leurs éléments peints qui ont prédominé entre le XVIe et le XVIIIe siècle ». Patrícia Gaspar et l’auteur ont expliqué que la décoration peut prendre diverses expressions artistiques, représentant la culture et l’histoire de la France, du Portugal ou de tout autre pays, selon les « goûts du client ». Et grâce à des techniques d’impression sur bois novatrices, il offre des possibilités infinies : une peinture, une photo, un dessin… Ou même être peint par un artiste et devenir une pièce unique.

L'auteur : inventeur et entrepreneur

Midalpa a fait la rencontre de l’auteur lorsque la marque portugaise travaillait à Paris, où elle exporte désormais des meubles de qualité, produits localement, mais selon les souhaits des clients. Outre le marché portugais, l’entreprise est également présente au Luxembourg et s’apprête à s’implanter en Suisse. Patrícia Gaspar décrit ainsi l’artiste : « Curieux de nature, inventeur et entrepreneur, il a toujours aimé l’innovation technologique. Designer de meubles depuis 2000, Jacques a commencé à travailler sur la réinterprétation de meubles peints au style du XVIIIe et sa première création originale a été un magnifique meuble de cave à vin. Puis est venu Le Tableau-Debout, une nouvelle étape dans sa vie de designer ».

Le maire en fait l'éloge

Présent à l’événement, le maire de la municipalité locale, Manuel Moreira, a fait l’éloge du meuble et du fait qu’il s’intègre dans ce que l’on appelle « l’économie circulaire », car il utilise des matières premières renouvelables et non polluantes qui réduisent l’empreinte écologique. Le maire a souligné que si la municipalité est petite, cela ne signifie pas qu’elle n’ait pas d’entreprises innovantes comme Midalpa, saluant le courage et le professionnalisme de ses trois jeunes fondateurs : « Patrícia, Daniel et Luís Miguel sont un exemple de dynamisme et doivent être soutenus par les pouvoirs publics », a-t-il déclaré.

Photos : Foto Vitória